10 July 2009

Fuite de sens



I took this string of photos atop a fire tower in Tennessee as the sun was setting. The clouds seemed to be directionless, some retreating to the west, while others fled eastwards above them.

My thoughts from the evening went something like this:

My legs dangle freely a half-story beneath my camera clicking away at 5 second intervals and catching un « dageurréotype » du coucher du soleil, ou plutôt la lumière qui se déplace devant le coucher du soleil.

La nuit approche. La lune est pleine. Demain, mon deuxième vol de nuit vers un aéroport contrôlé. Je sais. Et je ne sais rien. Les bottes de mon ami faire un craquement à chaque fois qu'il se déplace sur l'ancien escalier de chêne juste à côté de mon oreille.



La nuit descend rapidement et, peu à peu les grillons me calmer vers pensées de mes étés d'enfance sur un île-barrière, comme les rêves étoilés de Saint-Exupéry qui fut transformé dans le désert et a accouché du petit prince. J'écris.



Il y a quelque chose de sérénité dans le changement lent de lumière. Il est peut-être la raison que je me languis des hauts latitudes où la lumière reste suspendue pendant des jours du crépuscule et chaque saison a sa propre gamme de couleurs délicates.

Mon ami monte, et moi, je reste assise sur l'escalier tandis que les grillons et les grenouilles chantent pour le changement de la lumière. La nuit approche.
Template developed by Confluent Forms LLC; more resources at BlogXpertise